Connexion
S'abonner

Entretien avec Mère Agnès-Mariam de la Croix

Les Syriens l’appellent « Mère Agnès ». Religieuse d’origine libanaise, elle a été pendant 22 ans carmélite au Liban puis est devenue, en 1994, supérieure du couvent Saint-Jacques le Mutilé en Syrie. Courageusement, elle témoigne. — Ma Mère, qu’est-ce qui vous pousse à clamer ainsi votre témoignage, de toutes vos forces ? — Un petit fait peut être à [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !