Connexion
S'abonner

Les échos éthiques du Dr Dickès

Catherine Vidal, neurobiologiste et directrice de l’Institut Pasteur, a une obsession majeure, celle du « neurosexisme » ; par ses écrits, elle entend prouver que le cerveau de l’enfant à la naissance est indifférencié et qu’il peut être « genré » (sic) indifféremment par la société vers celui d’un garçon et ou d’une fille. Certes, elle n’a pas remarqué que [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !