Connexion
S'abonner

Les échos éthiques du Dr Dickès

• Non content de mettre nos biens en coupe réglée par le truchement de l’impôt, l’Etat socialiste s’attaque à nos corps en permettant qu’ils soient découpés en morceaux pour constituer des réserves de pièces à l’usage de la collectivité. Le plus choquant est que la loi votée fait fi des volontés des défunts hormis d’une [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !