Connexion
S'abonner

Enfant 44

Il n’y a pas beaucoup de films qui ont restitué de façon aussi marquante le climat de terreur du régime communiste soviétique. C’est assez rare pour être signalé et le film ne restera pas longtemps à l’affiche. La peur et le malheur suintent des murs, des visages, des dialogues. Entre angoisse, épuisement, suspicion, délation, ignominies [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !