Connexion
S'abonner

BRÈVES

Tour Eiffel. – Quelques jours après la grève des employés de la Tour Eiffel exaspérés par la présence massive de pickpockets, dix individus ont été arrêtés par la police. De nationalité roumaine, ils appartiennent à la communauté tzigane. Les pickpockets pouvaient empocher chacun jusqu’à 4 000 euros par jour, ce qui leur assurait un train de vie [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !