Connexion
S'abonner

Fasciste, un Me ne frego à la française

« Je te parle d’un danger effrayant, invisible. Des fusils braqués, mais sans que tu le saches. Et pourtant tu le sais. » Ambiance tendue, comme l’écriture de Thierry Marignac. Le style colle au propos de ce polar paru en 1988 et enfin réédité aujourd’hui. Bien sûr, ce sont les années quatre-vingt, les années black-blanc-beur de Touche [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés