BRÈVES

« PROGRÈS POUR LA FRANCE » OU MARCHÉ DE DUPES ? En juin 2014, l’Etat français acceptait la cession des activités Energie d’Alstom au géant américain General Electric (GE). Arnaud Montebourg qui, ministre de l’Economie et du Redressement productif, avait orchestré l’opération, se réjouissait de ce « progrès pour la France » et François Hollande vantait cette « négociation qui a été […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.