Urvoas, cet « ersatz » de Taubira

Les grands médias ont beau le qualifier de « Monsieur Sécurité » du PS, insister sur sa proximité avec Manuel Valls ou encore le présenter comme « un homme à poigne », en attendant, l’ancien président de la commission des Lois de l’Assemblée, bombardé la semaine dernière ministre de la Justice, s’est surtout signalé jusque-là par une ligne judiciaire […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.