Calaisiens abandonnés

13 heures, ce samedi, des centaines de personnes ont bravé l’interdiction de manifester déclarée par la préfecture du Nord-Pas de Calais. Oui, la manifestation était interdite. Entrer illégalement dans un pays et y demeurer l’est aussi. Oui, il y avait « attroupement » illégal. A quelques centaines de mètres, dans la jungle de Calais, il en existe un […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.