Le Joueur d’échecs

Le court roman de Stefan Zweig, Le Joueur d’échecs, tient une place bien particulière dans la vie de l’auteur puisqu’elle est son ultime travail d’écriture. Il le rédige de septembre 1941 à février 1942, avant de se suicider avec son épouse à Petrópolis, au Brésil, juste après être allé voir son ami Bernanos. On connaît l’aspect analytique […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.