Verdun, récit d’un témoin

Le jeune agrégé de lettres Roger Puthoste, déjà critique littéraire sous le nom d’André Thérive, a été un témoin privilégié de l’attaque allemande du 21 février. Il a pu dire qu’il était le dernier homme à avoir vu debout, et à avoir habité, le village de Beaumont, rayé définitivement avec quelques autres de la carte de […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.