Le supporter de foot, ennemi public numéro 1

En 2016, mieux vaut être terroriste que supporter de football ! C’est ce que l’on peut conclure des différentes mesures et sanctions mises en place depuis le début de l’hiver. A cause de l’état d’urgence, les déplacements de supporters ont été interdits durant plusieurs semaines. Les membres des groupes bravant l’interdiction ont ainsi été placés en […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.