Belges et musulmans

Vendredi, les imams de Belgique ont consacré leurs prônes au refus du radicalisme. Une initiative d’abord envisagée, celle de réciter la sourate « Al-Fathia » en hommage aux victimes, a été fermement repoussée par certains représentants religieux, au motif que toutes les victimes n’étaient pas musulmanes : l’islam interdit de prier pour des « mécréants ». Trions donc parmi les […]

Samuel Martin

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.