Un 1er mai aux cris de « Tout le monde déteste la police »

Il est loin le temps où, après les attentats qui ont ensanglanté Paris, tout le monde voulait embrasser et serrer dans ses bras un policier. Même le chanteur Renaud. Dimanche, lors des traditionnels rassemblements de la Fête du Travail, plus question d’embrasser ni de serrer dans ses bras un policier. Dimanche, c’est aux cris de […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.