Café Society

Avec le printemps revient notre rendez-vous désormais annuel avec Woody Allen. Cette fois, c’est Hollywood des années 30, puis New York, qui offrent le décor de Café Society. D’emblée surgissent les ingrédients alléniens : le jazz, avant même les premières images ; le héros, Bobby (Jesse Eisenberg), timide, naïf, anxieux, amoureux transi, « un chevreuil pris dans les phares d’une […]

Anne Le Pape

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Café Society

  1. Je n’y ai pas perdu mon temps puisque Woody Allen m’a fait découvrir que les Juifs ne croient pas à la vie éternelle… à vrai dire, je n’y avais jamais pensé, je ne m’étais jamais interrogé sur ce sujet mais, en y réfléchissant, il ne peut pas en être autrement : « Si vous mangez de ce fruit, vous mourrez » avait dit Dieu et, effectivement, après avoir croqué la pomme, Adam et Eve ont été chassés du Paradis. Il a fallu que Dieu nous envoie un Sauveur pour effacer les conséquences du péché originel et rouvrir à l’homme les portes du Ciel. Comme les Juifs n’ont pas reconnu ce Messie dans la personne du Christ, il ne leur reste plus que la mort éternelle… Cette évidence me conduit en revanche à une autre question théologique qui, elle, m’ « interpelle », comme on dit, à savoir le propos généralement tenu selon lequel les Juifs et les Chrétiens auraient le même Dieu… comment est-ce possible puisque, précisément, le Dieu des chrétiens est trine – Père, Fils et Saint Esprit – alors que les Juifs, ne connaissant ni le Fils ni le Saint Esprit, honorent un dieu en une seule personne ?

    Qui aurait pu imaginer que Café Society me plongeasse dans une telle réflexion ? C’est qu’à vrai dire il n’y a pas beaucoup plus dans cette romance d’ambiance qui me fait penser à Ave César des frères Cohen, qui nécessite sans doute une bonne culture cinématographique pour apprécier toutes les références au monde d’Hollywood et à la Jet-society new-yorkaise.
    Le seul côté amusant est l’efficacité avec laquelle le frère aîné du héros règle les problèmes…
    On n’ose penser ce qu’il ferait en Hollandie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.