Echos

L’OTAN BELLICISTE. Pour l’Américain Michael Turner, président de l’assemblée parlementaire de l’OTAN qui s’est achevée le 30 mai à Tirana (mais oui !), le principal danger guettant l’Europe n’est pas le tsunami migratoire déferlant sur ses flancs est et sud mais « la menace potentielle » de la Russie, dont il a déploré « l’usage de la force contre ses […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.