Quand Valls fait de la lèche à la CGT

Mardi, le Premier ministre Manuel Valls a revêtu son armure de chevalier blanc justicier, non pas pour défendre les faibles et les opprimés, à savoir les Français en galère suite aux grèves et blocages répétitifs des gros rouges de la CGT, mais pour défendre les syndicalistes et dirigeants de cette CGT qualifiés de « voyous » et […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.