Sainte Olive (IXe siècle)

Sainte Olive est particulièrement honorée à Carthage et à Palerme. Il n’est pas jusqu’aux mahométans qui ne l’aient en vénération ; la grande mosquée de Tunis s’appelait mosquée d’Olive, car « qui parle mal de la sainte, disent les musulmans tunisiens, reçoit toujours de Dieu son châtiment ». On dit d’elle qu’elle était d’une rare beauté, qu’à 13 ans […]

Abbé V.B.

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.