Euro 2016, grèves : le gouvernement prêt à réquisitionner

Que le simple quidam galère dans les transports pour se rendre à son travail, ça ne les choque pas plus que ça. En revanche, que les quelque 80 000 spectateurs attendus au Stade de France (Seine-Saint-Denis) ce vendredi soir pour assister au match d’ouverture – France-Roumanie – de l’Euro 2016 puissent être empêchés d’aller y hurler […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.