Hooligan russe : ça s’en va et ça revient

Contrôles, fouilles, palpations et déploiement de forces de l’ordre extrême devaient assurer la sécurité et le bon déroulement de leur « grande fête du football » : c’est ce que nous avaient déclaré les organisateurs de l’Euro 2016 et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Pas un hooligan ne devait franchir les barrages. On a vu le résultat, notamment […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.