La Marche musulmane vous a-t-elle convaincus ?

On ne peut pas à la fois se scandaliser quand la communauté musulmane ne fait rien pour se désolidariser publiquement des terroristes islamistes et trouver cela encore plus suspect quand elle s’en démarque.

Dimanche à l’appel du Collectif des mosquées de Mantes-la-Jolie, 3 000 personnes environ ont participé à une marche silencieuse en hommage au couple de policiers assassinés par un islamiste à Magnanville. Il est bien évident que de nombreux musulmans en France n’approuvent ni les attentats ni la barbarie, sont excédés par les salafistes et par le laxisme gouvernemental à leur égard, ils seraient même (confidence) de plus en plus nombreux à voter Marine Le Pen parce que c’est à travers elle qu’ils estiment s’identifier le mieux à la France. « Finalement, il n’y a que le FN qui leur propose un réel sentiment d’appartenance à la nation française et à une communauté de destin », déplorait Malek Boutih en octobre 2015.

Sont-ils la majorité ? Il y a aussi toute une frange d’arabo-musulmans français qui sont plus tentés qu’autrefois par le communautarisme que l’on a laissé se développer dans leur quartier, d’autant plus qu’ils sont régulièrement approchés, influencés, culpabilisés en toute impunité par leurs frères barbus qui les accusent d’être de mauvais musulmans. Il y a ceux également comme l’UOIF et les Frères musulmans qui ont pignon sur rue, excellent dans le double discours, prônent un islam politique et rechignent à condamner l’Etat islamique. Ne nions pas non plus que nous avons sur notre sol des sympathisants passifs et actifs des tueurs djihadistes qui se sont félicités dans le secret de leur cœur (ou dans la cour de récréation) du massacre du Bataclan ou des égorgements de policiers. Ceux-là ne dénonceront pas leur « frère » s’il vient à se fondre dans un de nos Molenbeek français comme à Saint-Denis où se sont cachés des terroristes après les attentats de Paris bénéficiant de solidarités locales.

Le panel est large, le nombre de musulmans présents et qui continuent d’arriver sans aucun contrôle à la faveur de la crise des migrants, vertigineux.

Evidemment cette manifestation a pris aussi des allures de marche contre la stigmatisation des musulmans et contre les préjugés racistes. C’est même d’ailleurs ce qu’ont voulu mettre en avant les médias, Libération en tête, qui nous a gratifiés d’un sermon sur l’idée fausse selon laquelle les musulmans hésiteraient à condamner le terrorisme islamiste. Pourquoi ne pas marcher derrière une banderole « Contre la barbarie islamiste » dans ce cas, plutôt que « Contre la barbarie » ? Ce sera encore plus clair. Le député Les Républicains de la Manche, Guenhaël Huet, de son côté, évoque carrément un exercice de taqiya : « Manifestation musulmane en soutien aux deux policiers. (…) Sincérité ou duplicité ? »

Les mosquées de Mantes-la-Jolie seront sûrement encore plus convaincantes quand leurs imams auront condamné les prédicateurs, les lieux de culte et les extraits du Coran qui appellent à tuer les chrétiens, les mécréants, les impies et autres kouffars, ceux-là même que l’on retrouve au chevet des Larossi Abbala.

Caroline Parmentier

Un commentaire sur “La Marche musulmane vous a-t-elle convaincus ?

  1. Et la taqiya ? que peut-on faire avec ça ?
    Elle est pourtant bien écrite dans le coran , non?
    Alors quelle confiance leur accorder ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.