Le coup de gueule d’Alain Sanders

Des empapaouteurs de mouches… Chaque fois qu’on a affaire à un islamo-terroriste issu de nos banlieues ethniques, les télés font le trottoir (on appelle ça des « micros-trottoirs ») en allant complaisamment interroger les proches et les voisins du massacreur. Et, invariablement, les susdits nous serinent que ce « jeune » était gentil, serviable, amical et patin et couffin… […]

Alain Sanders

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.