Connexion
S'abonner

« Un monastère maritime dont le cloître est ouvert sur le large »

Le phare de Tévennec

Après 60 jours en solitaire sur le phare de Tévennec Entretien avec Marc Pointud — Marc Pointud, vous rentrez de deux mois passés en solitaire sur Tévennec, quelles furent vos conditions sur place ? — Durant mon séjour sur le phare, la pièce que j’occupais était la seule possible, les deux autres étant dans l’obscurité, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !