Connexion
S'abonner

Echos

LÉGION D’HONNEUR. Est-ce la parité, obligatoire depuis 2008 (merci Sarko !) qui explique le nombre record de comédiennes (Marion Cotillard) ou de romancières (Maylis de Kerangal) dans la promotion du 14 juillet de la Légion d’honneur ? Où l’on notera l’accession au grade de commandeur de l’ancien ministre communiste Anicet Le Pors, de l’historienne Annette Wieviorka, du journaliste Jacques Julliard, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !