Camions « fous » : Noël avant le 14 juillet

De notre correspondant à Nice. – Vendredi, l’accès aux plages niçoises était interdit et deux vedettes de la Marine nationale ainsi que le maxi-zodiac, tout récemment offert par Christian Estrosi à sa police municipale, faisaient de dérisoires ronds dans l’eau. Mais depuis la réouverture samedi de la promenade des Anglais, le lieu du massacre du […]

Samuel Martin

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.