Echos de la Côte

Entre attentat et invasion Faute de la Marche blanche tant espérée mais interdite par la Préfecture « pour cause de sécurité », près de quinze cents Niçois ont participé dimanche au « rassemblement statique, citoyen et apolitique » mais surtout très bisounours organisé au théâtre de Verdure, et curieusement dégoulinant de sirop anglo-saxon en fond sonore, en hommage aux […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.