Connexion
S'abonner

Incendies : c’était bien criminel

Les craintes exprimées par Présent après les incendies dévastateurs du 21 juillet dans les Bouches-du-Rhône (500 hectares partis en fumée) puis, hier, après ceux du 10 août dans le même département (3 300 hectares ravagés, dont 800 dans la zone portualo-industrielle de Fos-sur-Mer, et nombre d’habitations détruites) étaient justifiées. Pour les premiers, un employé communal avait été arrêté. Pour les [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !