A l’ombre de mon clocher

L’Europe prise au piège de Washington et du cosmopolite Georges Soros Le 14 juillet 2015, au terme de négociations homériques entre Téhéran et les grandes puissances (dont les très sourcilleux Etats-Unis), les sanctions contre le Grand Satan perse étaient levées. L’Iran redevenait ainsi fréquentable, au grand dam cependant des monarchies du Golfe et de l’Israélien Netanyahou […]

Francoise Monestier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.