Cassation… contre les victimes

Décision aberrante rendue par la Cour de cassation le 9 novembre, peu avant la commémoration des meurtriers attentats de Paris, tous commis par des Irakiens ou des Maghrébins : saisis par des plaignants d’origine africaine ou nord-africaine se disant victimes de « contrôles au faciès » soutenus par l’Open Society Justice Initiative, une fondation du milliardaire américain George Soros, […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.