Connexion
S'abonner

Nicaragua : la dictature rouge perdure

Pendant que le monde avait les yeux tournés vers les élections américaines, sans prendre conscience du salutaire trumplement de terre qui s’y préparait, le dictateur sandino-communiste Daniel Ortega se faisait réélire au poste suprême de la présidence du Nicaragua. D’autant plus facilement qu’il avait magouillé une fois de plus, à la soviétique, à la cubaine, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !