La désocialisation ou la mort

Pour les derniers mois de la présidence Hollande, le gouvernement fait valser sans vergogne l’anse du panier. 7 milliards d’euros au-delà du budget primitif 2016 sont engagés sur la fin de l’année : financement des opérations militaires au Proche-Orient, accueil des clandestins, subventions aux bas salaires et rallonges non prévues et non budgétées sur la masse salariale des […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.