Alep à peine tombée, la poigne syrienne se resserre sur le Liban

De notre correspondante à Beyrouth. – Dans une interview accordée ce jeudi au quotidien Al Watan, le président syrien Bachar el Assad a fait savoir au président de la République libanaise nouvellement élu, Michel Aoun, qu’il ne saurait tolérer des velléités d’indépendance et de distanciation avec le régime de Damas. « Quand il y a une personne [au palais […]

Sophie Akl Chedid

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.