Victoire de Donald Trump : c’est la faute à Poutine

Non, Trump ne pouvait pas gagner. Certains démocrates, et avec eux les grands médias de la gauche libertaire américaine, n’arrivent toujours pas à digérer la victoire du « populiste » qu’ils considéraient tout bonnement comme impossible. La recherche des coupables se poursuit donc. Et comme d’habitude, les regards se tournent vers le grand méchant Poutine. La Russie […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.