Les trahisons patrimoniales de Moudenc à Toulouse

Cette fausse droite qui veut bien des voix de la droite nationale quand elle est en perte de vitesse mais qui se garde bien de respecter ses engagements électoraux une fois élue, est encore pire que la gauche bien-pensante, tant elle est prête aux pires concessions pour conserver ses prébendes. On le voit avec Fillon […]

Francoise Monestier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.