Saint Victorien (558)

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Victorien habita successivement l’Italie, la France et l’Espagne. En Italie, il se consacra à construire des monastères et des hôpitaux. Il vécut ensuite en Languedoc. On le trouve enfin à Asane, en Aragon, dirigeant une petite communauté de cénobites. Plusieurs de ses disciples devinrent évêques, tel notamment saint Gaudiose de Tarragone. Les Espagnols attribuent à saint Victorien une de leurs victoires sur les Maures, et de nos jours encore ils vénèrent ses restes au monastère de Montaragon.

En illustration : Saint Jean Cassien, moine, importa le cénobitisme dans l’Occident chrétien autour de l’an 400.

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *