Deir Ez-Zor (Syrie) : un calvaire qui n’intéresse personne

Il y a quelques semaines maintenant, Alep était sur toutes les lèvres : l’armée syrienne y massacrait le peuple, nous résumait-on avec approximation. La situation était plus compliquée, les civils n’avaient pas attendu l’indignation occidentale pour souffrir le martyre durant quatre ans et dans l’indifférence générale, et les scènes de liesse observées ici et là dans […]

Marie Pommeret

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.