Connexion
S'abonner

Jets de gravats sur l’A2 : un « jeu » de crétins qui se termine en prison

Ils voulaient « s’amuser à faire peur aux automobilistes mais n’avaient pas l’intention de tuer » : « ils », ce sont trois jeunes, en fait pas si jeunes que ça, puisqu’âgés de 20, 25 et 27 ans, qui, dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2014, n’ont rien trouvé de mieux que de jeter des sacs de gravats du haut d’un pont de [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !