Débat présidentielles

Curieuse impression que ce débat de 3 h 30, où quoi qu’il se dise Marine Le Pen avait en face d’elle le front républicain qui de Fillon à Mélenchon se construira contre elle au second tour. Elle était la seule, seule contre tous et l’a prouvé concrètement sur de nombreux sujets : retour à la souveraineté, sortie de l’Europe […]

Caroline Parmentier

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


4 commentaires sur “Débat présidentielles

  1. Front républicain, bien évidemment. A quoi peut-on s’attendre d’autre? Voilà longtemps qu’ils nous interprètent cette symphonie politico-médiatique . Le seul objectif est de battre le FN qui leur fait si peur, pour le reste au-delà des élucubrations de leurs ‘projets’ (on ne parle plus de programme, c’est moins intello), ils ont la même vision ou absence de vison pour notre pays : décadence, tiers-mondisation, abrutissement des descendants des veaux chers à de Gaulle pour un partage du pouvoir devenu une mécanique bien huilée depuis ‘tonton’.

  2. Le vide politicard de Macron, l’ancien conseiller économique et Ministre d’Hollande qui a attendu le lancement de la campagne présidentielle pour démissionner alors qu’un vrai patriote , si il est pas d’accord, démissionne bien avant 1 an avant le début de la campagne présidentiel, le sous-marin, en réalité, de Hollande pour continuer à diriger la France, l’homme de Rothschild, ces patrons qui soutiennent l’immigration pour avoir une main-d’œuvre moins chère, réduire la législation sociale, ces politicards qui oublient les 300 tués français par le djihaddisme islamique et l’incompétence des Hollande, Valls ( pas d’amalgame, alors que pourtant de naissance espagnole, l’Espagne qui a subi l’occupation musulmane de 711 à 1491 ), Cazeneuve, que la France aurait écouté si on aurait écouté le FN, mais Valls a préféré diviser les français, contrairement aux devoirs d’un 1er Ministre, en calomniant le FN et en chassant le FN plutôt, comme cela fait partie des devoirs d’un 1er Ministre, d’assurer la sécurité des français et le pire c’est qu’il se félicitait, lors de cette campagne des régionales de calomnier le FN, donc, de diviser les français!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.