Le Saint-Sepulcre, couleur d’espoir

Le Saint-Sépulcre a fait peau neuve. Le bâtiment de 1810, victime de son succès, des pluies incessantes et d’un tremblement de terre en 1927, a été enfin restauré. Il s’agit du petit édicule, au cœur de la basilique, surmontant le tombeau du Christ. Cette restauration est finie, mais la consolidation de l’édifice nécessiterait dix mois de travaux […]

Hubert Champrun

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.