Le bruyant réveil de la communauté chinoise

On les croyait assoupis derrière leur machine à coudre, occupés à laquer le canard, affairés derrière le tiroir-caisse de leur bistrot-tabac-PMU ou regroupés autour d’une table de jeu en train de taper le carton. Mais les clichés sur les Chinois ont vécu, comme le montrent les violentes manifestations qui ont suivi la mort de Liu […]

Francoise Monestier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.