Connexion
S'abonner

Brèves

FLEURY-MÉROGIS. Six surveillants pénitentiaires ont été blessés jeudi, passés à tabac par huit détenus mineurs lorsqu’ils ont voulu intervenir pour en séparer deux qui se battaient. On ignore encore s’il s’agit d’un guet-apens. Coups de pied et de poing à la tête, bras et jambes fracturés… les surveillants parlent d’un déchaînement d’« une violence inouïe ». Le [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés