Des Québécois prudents

De notre correspondant au Québec. – Les Québécois, qui se passionnent habituellement peu pour ce qui se passe à l’extérieur de leur province, suivent avec attention les élections françaises. Le premier tour n’a par contre pas réglé la question shakespearienne qui résume pour la majorité l’enjeu de cette élection, soit « Marine or not Marine » ; les […]

Remi Tremblay

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.