La boîte à Sardine

Goupillières, le 13 mai Tantine, Quand j’étais petite, je n’aimais pas le jeu de Jacques-a-dit. Une fois qu’on a fait « Jacques-a-dit : touchez-vous le front de la main gauche » et « Jacques-a-dit : sautez sur place sur un pied », on a épuisé toutes les possibilités d’un jeu assez stupide. Maintenant que je suis adulte, je n’aime pas davantage le […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.