Attentat à Notre-Dame de Paris : « On a évité le pire »

Mercredi, au lendemain de l’attaque au marteau sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris perpétré par un « étudiant » algérien âgé de 40 ans, Farid Ikken – originaire de Béjaïa en Kabylie, arrivé en France en 2013 pour reprendre ses études –, se revendiquant comme un « soldat du califat » mais présenté comme un individu « doux […]

Pierre Malpouge

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Attentat à Notre-Dame de Paris : « On a évité le pire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.