« Nous serons des députés de combat »

Interview de Bruno Bilde

Bruno Bilde, adjoint à la mairie d’Hénin-Beaumont, est arrivé en tête dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais avec le meilleur score de France (35,53 %) juste après Marine Le Pen. Selon nos pronostics, il est l’un des trois députés FN qui peuvent entrer à l’Assemblée nationale dimanche soir.

— Vous affrontez Coralie Rembert, candidate de la République En marche qui est loin derrière vous avec 20,85 %. Vous êtes l’un de ceux qui peuvent y croire bien que les réserves de voix essentiellement socialistes semblent plus favorables à votre adversaire. Où allez-vous prendre vos voix au deuxième tour ?

— Je suis confiant mais vigilant. Nos réserves de voix sont essentiellement constituées d’un électorat de gauche certes, mais hostile à la politique ultralibérale de Macron. J’en veux pour preuve qu’entre le premier et le deuxième tour des élections présidentielles, Marine Le Pen sans aucune réserve de voix, a gagné 18 points. Elle est passée de 42 % au premier tour à 60 % au second tour. Je pense qu’il y a dans cette circonscription une profonde volonté de changement et de rupture avec le système actuel. Je suis donc assez confiant.

— Avez-vous des craintes à propos des consignes de vote contre vous ?

— Ce sont des consignes d’appareils politiques totalement déconnectés des électeurs et du terrain. Le maire socialiste de Liévin par exemple, que La Voix du Nord décrivait comme une machine à gagner, n’a pas fait 17 % des voix. Il a été éliminé alors que c’est le maire de la plus grosse ville de la circonscription. Ces élus-là se sont beaucoup décrédibilisés. Les consignes de vote ne sont pas forcément entendues. C’est le vieux monde politique tout ça.

— Sur quelles thématiques avez-vous axé votre campagne ?

— Sur la défense du monde ouvrier avant le premier tour. Nous sommes ici dans une circonscription ouvrière de tradition qui a toujours été socialiste ou communiste mais qui n’a jamais connu d’alternance. Entre les deux tours, j’ai fait campagne sur la défense de la démocratie parce qu’il serait incroyable de donner les pleins pouvoirs à Macron à hauteur de 450 ou 500 députés. Je dis qu’un député macroniste de plus ou de moins ne change strictement rien alors qu’en revanche un député FN de plus, c’est essentiel.

— Mais que peuvent faire deux ou trois députés FN isolés à l’Assemblée nationale ?

— Nous sommes des combattants et nous serons des députés de combat. A l’Assemblée nationale que nous soyons, deux, trois ou cinq, nous nous ferons beaucoup plus entendre que cette armée de godillots qui ne feront absolument rien. Grosso modo l’Assemblée sera pour eux une simple chambre d’enregistrement. Un certain nombre de candidats macronistes ont déjà annoncé que le temps parlementaire allait être réduit, bel aveu, ça veut dire que tout va être réglé par ordonnance et par décret. Nous, nous serons là pour nous opposer à cela et dénoncer cela.

— Quelle est l’explication de la désertion des urnes dimanche et de la vague abstentionniste selon vous ?

— Pour moi il y a deux explications. D’abord, nos électeurs ont été déçus et découragés que Marine Le Pen n’ait pas été élue présidente de la république. L’autre cause, selon moi, est liée à la saturation. Les élections ont commencé en novembre 2016 il y a huit mois avec les primaires de la droite, puis il y a eu les primaires de gauche, une campagne interminable puis le premier et le deuxième tour de la présidentielle. Les Français sont saturés. Or, avec les résultats du premier tour des législatives qui risquent de donner à Macron un pouvoir absolu, il est capital que les abstentionnistes reviennent aux urnes.

Propos recueillis par Caroline Parmentier

Caroline Parmentier

6 commentaires sur “« Nous serons des députés de combat »

  1. Selon nos pronostics, il est l’un des trois députés FN qui peuvent entrer à l’Assemblée nationale dimanche soir.

    Quelle Bérézina!

  2. Il sera battu inévitablement, ils seront tous contre lui.
    Le désastre est total.

    1. rappel : MLP a fait 60% dans ce secteur. C’est donc logiquement le FN qui devrait gagner….. si l’électeur FN se mobilise

  3. Il peut y avoir davantage que 3 députés et même une dizaine puisqu’on sait, sondage Elabe de ce jeudi à l’appui, que les électeurs FN, et plus généralement français, abstentionnistes, s’apprêtent à corriger le tir. En gros les électeurs FN, comme choqués par le premier tour, vont revenir aux urnes (donc électrochoc). Marine Le Pen sera élue, Bilde peut être élu, Emmanuelle Ménard aussi, et bien sûr Collard, mais aussi Lépineau évidemment, Aliot à Perpignan, Chenu dans le Nord, mais aussi Catta dans l’Aisne ainsi que ses 4 compères du département (25% environ au premier tour), Philippe Olivier face à un LR (+55% dans la circo pour Marine Le Pen à la présidentielle), Evrard voire Pajot dans le Pas de Calais, et même pourquoi pas, de Méreuil dans le Nord (face à un coco), ou même Goddyn ou Eymery. Dans le Var, Jérôme Rivière, Lottiaux, Longo ou Boccaletti peuvent espérer l’emporter et Bettati à Menton. (les circonscriptions sont quand même de droite) et on ne sait jamais, pourquoi pas Gillet dans le Gard dans le secteur de Nîmes-Beaucaire. Scrutons bien évidemment Laupies à Arles-Miramas-Tarascon qui a de fortes chances de gagner et Ravier dans son secteur de Marseille. Ils ont été battu de peu en 2012. Rigault a aussi ses chances à Avignon. A observer aussi Fabre dans la Haute-Marne face à un LR discrédité, Bref, en restant réaliste, il est évident que si l’électeur FN se mobilise , et il devrait se mobiliser davantage que dimanche, (je rappelle ce sondage Elabe : 81% des électeurs de Marine Le Pen à la présidentielle, souhaitent “corriger” les résultats du 1er tour des législatives, (84% des sympathisants FN), et surtout sachant que l’électorat FN est le plus déterminé, alors le FN peut faire, en théorie, élire plus de 20 députés. Ce n’est qu’après ce second tour que l’on pourra tirer un bilan.

  4. Bilde n’a pas de réserves à gauche, il a des réserves chez les abstentionnistes FN qui se comptent par milliers dans sa circonscription. L’a t-il compris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.