12 par classe… et Brigitte comme prof ?

C’était la promesse éducative phare de Macron. Et l’on sait que Bribri, ancien professeur de Français, y tient beaucoup. Une fois de plus après 40 ans d’échec de la politique d’éducation, de milliards bazardés, les crédits et les moyens vont être débloqués sur un seul secteur : les banlieues ethniques. Les classes de CP à 12 élèves […]

Caroline Parmentier

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


2 commentaires sur “12 par classe… et Brigitte comme prof ?

  1. 1) P.Mazeaud en 1968 avait en vain voulu que les prof. de gym profite de leur immense temps libre pour aller exercer les seniors dans les maisons de retraite. Il argait du fait que l’année scolaire ne comprenait que 210 demi-joiurnées (soit 105 jours sur 365!)Refus des syndicats! Ce doit être toujours vrai pour les 210 demi-journées.
    Moins on en fait, plus on est vite fatigué!

    2) les Alphas décrits dans LE MEILLEUR DES MONDES d’Aldous Huxley mettent leurs enfants dans des écoles suisses puis anglo-saxonnes élitistes.

  2. Je ne ferai confiance à ce M.Blanquer que lorsqu’il aura interdit les méthodes globales ou semi-globales d’enseignement de la lecture.
    C’est le noeud gordien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.