La semaine politique

Un gouvernement « d’experts » de trente membres, au lieu des quinze annoncés lors de sa campagne ? Première entorse aux promesses électorales du candidat Macron, annonciatrice sans doute de bien d’autres renoncements et retournements. Dans le même mouvement de marche arrière, le ministre de l’Agriculture amorçait déjà une reculade sur l’interdiction de certains pesticides, nocifs pour les […]

Jean Cochet

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “La semaine politique

  1. Le plus grave, c ‘est que cela concerne la France parce que les entorses a ux promesses électorales, il y en a eu, par exemple, Monsieur qui promettait que le 1er ministre serait une femme, qui a pris un homme comme 1er ministre, qui s’est opposé à la femme qui aurait pu être la 1re femme présidente d e la France, MLP! Mais là, 29 ministres, 3% de déficit du budget public, Allemagne : 19 ministres, budget public en excédent, cherchez le loup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.