Imposer la confiance par la loi ?

Revoici donc le projet de loi ex-Bayrou sur « le rétablissement de la confiance dans l’action publique », projet qui avait sombré dans le ridicule le plus absolu quand Bayrou, à peine nommé ministre de la Justice, avec pour mission d’élaborer et de faire voter ce projet, avait été pris la main dans le sac et contraint […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


Un commentaire sur “Imposer la confiance par la loi ?

  1. Tout de façon dans un régime parlementaire, il n’ y aura jamais de moralisation politique, car le pouvoir se fait par élection, n’a pas d’héritage à transmettre. Et les élections présidentielles coûtent très cher. Aucun parti ne peut prétendre financer ses campagnes électorales par ses simples cotisants, hormis Berlusconi en Italie, Trump, le 1er président non payé par les contribuables aux Etats-Unis, aux Etats-Unis; Du coup, Macron se vend à Merkel, Bouteflika, l’UOIF, Bouygues, Bergé, Pigasse, Niel, Drahi, Lagardère, Beterlsman, aux banques Lazard, Rothschild, Goldman § Sachs, tout comme DSK, Valls, Romano Prodi, Willy Brandt se vendent ou se vendaient à Rockefeller, que Hollande, Ségolène Royal se vendaient à Bergé, qu’en plus Hollande s’est vendu à 11 banques. Louis XIV avait un héritage à transmettre, était totalement indépendant, au risque de sa vie, se battait à la tête de son armée, a sacrifié son Amour pour Marie Mancini pour la France, pour la France, s’est marié à Marie-Thérèse d’Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.