Connexion
S'abonner

Islam : la cécité

Insupportable. Les bougies, les peluches, les cérémonies d’hommage, les larmes et les minutes de silence sont devenues insupportables. Plus la barbarie islamiste s’installe et plus l’information médiatique et le discours politique se retranchent dans les tréfonds de la bien-pensance. Comment voulez-vous que l’on s’en sorte ?

On aurait pu penser que ce serait l’inverse. Que les journalistes ne pourraient rien contre cette vérité qui leur explose à la figure : Paris, Nice, Londres, Berlin, Bruxelles, Barcelone… Les assassinats sont signés des mêmes. Toujours. Egorgements de prêtre, de flics, massacres de femmes et d’enfants. Et cette réalité, systématique : 100 % des tueurs sont des islamistes. Même si évidemment 100 % des musulmans ne sont pas des égorgeurs.

Mais l’effet est inverse. Plus il se confirme que la barbarie est islamiste, moins on en prononce le nom. Et plus ces chiens de Pavlov sont prompts à saliver pour ne rien dire : déséquilibrés, padamalgam, rien à voir avec l’islam… Comme cet éditorial du Monde qui nous apprend que le terrorisme en Europe est « moins meurtrier que les accidents domestiques, de la route, du travail, ou même les intoxications alimentaires ».

Leur angélisme (comment une ville « cosmopolite et tolérante » comme Barcelone peut-elle connaître un « crime pareil » ?) leur conditionnement idéologique et leur lâcheté sont les meilleurs alliés des islamistes. Alain Marsaud, ancien magistrat antiterroriste a quitté le plateau de BFM TV, furieux, après avoir déclaré : « A force de ne pas nommer l’ennemi, l’ennemi nous vaincra. Personne n’a dit que c’était un attentat islamiste. Personne ne parle d’islamisme radical. On a peur de quoi, bon sang ? Pas un seul journaliste ou responsable politique n’a dit, depuis deux jours, que c’était un attentat islamiste ! » Il s’est entendu répondre par les journalistes : « Il faut prendre des précautions avec la vérité. » Seulement quand il s’agit de l’islam !

Quand l’ex-Miss France Marine Lorphelin publie un tweet sur les attentats de Barcelone « Les politiques vont-ils enfin décider de protéger les citoyens européens ? » elle se fait agonir d’injures et traitée de raciste. Il est vrai qu’elle s’appelle Marine.

Pourtant à vouloir bien faire, les chaînes de propagande en déversoir continu se prennent les pieds dans le tchador. Comme quand LCI veut nous montrer la « douleur d’une maman, victime elle aussi » et que la mère des frères Oukabir, au cœur du massacre islamiste de Barcelone, apparaît le visage sec et le voile vissé sur la tête sans aucun mot de compassion ni de regret. A part pour ses fils qui n’avaient comme chacun s’en serait douté, que des qualités.

Photo Paco Freire/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.