6 000 bacheliers sur le carreau

Ils sont encore 6 000 étudiants sur le carreau, qui attendent désespérément une place dans l’enseignement supérieur après leur réussite – parfois brillante – au baccalauréat ou une décision de réorientation. S’il reste conséquent, le nombre a sérieusement baissé depuis fin juillet, date à laquelle ils étaient 65 000 dans ce cas. 48 000 ont depuis reçu une proposition correspondant plus ou moins […]

Marie Pommeret

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “6 000 bacheliers sur le carreau

  1. Beau résultat de la suppression de la sélection d’Edgar Faure, début de la décadence de l’Education nationale en France ( Edgar Faure quia fait cette erreur de rendre le latin facultatif ), continuée avec Giscard/René Haby et son tronc commun, les cours d ‘histoire sans date, avec Chevènement et le bac pour tous, dévaluant le bac, faisant que le bac n’a plus d e valeurs. Toutes les bonnes réformes scolaires sont presque de droite. Création de l’Ecole en Europe par Charlemagne, 1re université au monde fondée en 877 au Maroc, 1re université égyptienne ouverte en 900, 1re université européenne ouverte à paris, en France, au Moyen-âge, statut de l’Université de Paris créé sous Philippe II, université gratuite, la Sorbonne, ouverte sous Saint Louis, nombreuses écoles ouvertes, écoles primaires gratuites et obligatoires en Prusse, obligation pour c haque ville et village à avoir au moins une école en Prusse créées sou Frédéric II,baccalauréat allemand créé en Prusse, par Frédéric II, 1res écoles vétérinaires à exister au monde, écoles vétérinaires de Lyon, Maisons-Alfort ouvertes sous Louis XV, en 1761 et en 1767, écoles primaires gratuites et obligatoires en France depuis Louis-Philippe, Guizot

  2. Une erreur rectifiée. L’école vétérinaire de Maisons-Alfort a été ouverte en 1765

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.